L'accident / Agnès Aziza

Publié le par eidole

accidentDe passage en librairie cet après-midi, je n’ai pu résister à prendre ce roman qui me tentais depuis un moment…

 

Vanessa a 11 ans, elle se dispute avec son frère Henri de bon matin. Henri part au lycée en scooter, comme d’habitude il ne veut pas emmener sa sœur. Heureusement pour elle, c’est la dernière fois qu’elle verra son frère vivant…

 

Encore des émotions. Un roman qui prend aux tripes, comme pour « Des étoiles au plafond » de Johanna Tydell, je n’ai pu m’empêcher de pleurer. Un peu moins, quand même, forcément, ce roman ne contient que 52 pages !

Un roman qui parle de l’annonce de la mort, les moments juste avant, et juste après. Un sujet très difficile, et pourtant, c’est ce que j’aime dans les romans ados, l’auteur a réussi à nous faire sourire au milieu des larmes, en finissant sur une note plutôt positive dans ce malheur.

 

Un très bon roman pour les personnes qui n’ont pas peur des émotions.

 

L’accident / Agnès Aziza. Ed Gründ : 2011. 52 p.

Publié dans romans ado

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I


je devrais me relire avant de poster... lol


effectivement, il irait plus dans le coin ado de la section adulte


j'en avais acheté un intitulé "derrière la porte" d'Ingrid Olsson; sur le même thème mais il s'agissait de la mort de la grand-mère vue par son petit fils ado


très bien traité..



Répondre
E


Je ne connais pas ce titre, je le note ! 



I


je suis tombée dessus l'autre jour mais je ne l'ai pas pris


alors oui c'est idiot parce que je n'achète pas les livres pour moi mais pour la bibliothèque et il faudrait que j'arrête de vouloir surprotéger mes ptits lecteurs en n'achetant pas ce style de
livre ^^


le fait que ce soit un jeune qui meurt est l'une des raisons pour laquelle que je ne l'ai pas pris non plus



Répondre
E


Il faut voir l'âge de tes lecteurs, je ne le conseillerai pas en dessous de 14 ans. Le fait que ce soit un jeune qui meurt en scooter leur fera peut-être prendre conscience qu'il faut bien mettre
et attacher son casque. C'est un sujet difficile certes, mais bien traité.